Accueil Monde

En Indiana, la communauté LGBT peine à faire respecter ses droits

Après les gâteaux de mariage refusés, les toilettes « taboues ». « Mais nous continuerons à nous battre, car les choses sont en train de changer »

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

Quand Kit Malone a compris que l’école publique dans laquelle elle enseignait n’était plus un endroit sûr, elle a simplement décidé de partir sans attendre qu’on la licencie. Car Kit Malone est une transgenre. Elle est née et a grandi en Indiana, un État conservateur et religieux gouverné par l’évangélique radical Mike Pence. Un terrain miné pour les membres de la communauté LGBT. Pourtant Kit, qui travaille désormais pour l’association Freedom Indiana, est optimiste : « Les gens ont souvent peur du changement mais les jeunes, eux, sont prêts. On peut observer dans tout le pays comme une vague de tolérance. Elle arrivera bien jusqu’ici. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs