Accueil Économie

Pourquoi la croissance reste-t-elle atone en Belgique ?

Le PIB n’a progressé que de 0,2 % de juillet à septembre, contre 0,5 % le trimestre précédent. La croissance pour la totalité de l’année ne devrait pas dépasser, au mieux, 1,4 %.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

On connaît l’adage : une hirondelle ne fait pas le printemps. Les derniers chiffres de croissance de l’Institut des comptes nationaux (ICN) le confirment. Le rythme d’expansion de l’activité, plus soutenu au deuxième trimestre, a sensiblement baissé au troisième. Selon une première estimation, de juillet à septembre, le PIB, en volume, n’a progressé que de 0,2 % par rapport au trimestre précédent – contre 0,5 % d’avril à juin.

1.

Une croissance annuelle faiblarde

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs