Accueil Monde France

Heurts entre une centaine de migrants mineurs sur l’ancien camp de Calais

1.500 mineurs isolés vivent toujours dans les conteneurs du Centre d’accueil provisoire.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

Une rixe a éclaté mardi soir entre une centaine de migrants mineurs sur l’ancienne jungle de Calais, dont le démantèlement s’est achevé lundi soir, mais où des mineurs isolés vivent toujours dans les conteneurs du Centre d’accueil provisoire (CAP), a-t-on appris de sources concordantes.

Aux alentours de 18h00, «  une rixe a éclaté sur la partie sud du campement de la Lande de Calais entre plus d’une centaine de migrants mineurs érythréens et afghans  », a affirmé la préfecture du Pas-de-Calais.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs