Accueil Économie

Roaming: «la proposition de l’UE est dangereuse»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

La nouvelle baisse des coûts de roaming intervenue en juin dernier ne passe pas inaperçue dans les comptes de Proximus. Les revenus de la téléphonie mobile reculent de 1,8 % au troisième trimestre alors que le nombre d’abonnés est en croissance. « Le roaming va nous coûter 15 millions d’euros ce trimestre et nous a coûté 6 millions le trimestre précédent, explique Dominique Leroy. Ces montants vont encore augmenter l’année prochaine avec la disparition totale des frais de roaming ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs