Accueil Opinions Chroniques

Vive la Wallonie libre?

L’attitude résistante de la Région wallonne a eu des répercussions en France.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Du temps lointain où l’on ne reculait devant aucune odieuse et lamentable plaisanterie sexiste, machiste et raciste, on racontait qu’au Congo des religieuses d’une communauté avaient été violées, sauf une, et quand on lui demandait la raison de ce miracle elle répondait : « Eh bien c’est simple, j’ai dit non. »

En l’occurrence cette méchante blague était belge. Or, que vient-il de se passer sinon, justement, que ce que les 27 pays européens avaient accepté, en bloc, Belgique comprise, y compris la possibilité pour toute multinationale de mettre en échec la décision d’un Etat en en appelant au Tribunal arbitral, a finalement été sinon effacé, au moins largement écorné. Demi-victoire. Pourquoi ? Parce que cette mini Belgique qu’est la Wallonie a dit « non ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs