Accueil Monde

Un coquelicot symbole de discorde entre la Fifa et le Royaume-Uni

La Fifa et le Royaume-Uni se disputent sur le sens du « poppy ». Est-il « politique » ? En tout cas Theresa May a défendu vertement un symbole national.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le tacle appuyé de Theresa May a été chaleureusement applaudi par l’assistance. La Première ministre britannique a qualifié mercredi de «  scandaleuse  » la décision de la Fifa d’interdire à l’Angleterre et à l’Écosse d’arborer un coquelicot sur les maillots en souvenir des soldats morts lors d’un match le 11 novembre. «  Nos joueurs de football veulent rendre hommage à ceux qui ont donné leur vie pour notre sécurité  », a déclaré Theresa May lors de la séance des questions au Premier ministre devant la Chambre des communes. «  Ce serait absolument normal qu’ils soient autorisés à le faire.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs