Accueil Belgique Politique

Le contrôle interne systématique doit s’imposer aux CPAS

En Wallonie, deux spécialistes proposent leur méthode pour lutter contre les malversations, les failles et les imperfections dans la gestion des centres publics d’action sociale. Le modèle est transposable à d’autres administrations.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Même s’ils sont rares, les détournements de fonds publics ou la gestion approximative des deniers qui transitent par les administrations émeuvent l’opinion. Surtout lorsqu’il est question des CPAS où chaque euro compte pour soutenir les personnes en difficulté. L’affaire du CPAS de Tournai a fait grand bruit en 2015 : quatre millions auraient été escamotés par la directrice financière, qui a mis fin à ses jours. A une échelle largement inférieure, des malversations ont été dénoncées ces derniers temps à Wavre, Bruxelles ou Bertrix.

Un dénominateur commun à ces faits divers : l’absence de contrôle interne sérieux. Ce n’est d’ailleurs pas une exclusivité des CPAS : des communes font parler d’elles dans ce domaine, sans oublier les pratiques illégales au sein de l’Office wallon des déchets. Le comptable y fonctionnait depuis des années en circuit fermé, jusqu’au jour où son manège a sauté aux yeux d’une collègue. Par le plus grand des hasards, et pas en raison d’un contrôle efficace.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs