Accueil Culture Arts plastiques

Les appétits plastiques de Verhaeren

Il y a cent ans, le grand poète belge mourait suite à une chute sur la voie ferrée en gare de Rouen. Trois expositions lui rendent hommage à Gand, Sint-Amands et Tournai.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

On a du mal à réaliser aujourd’hui à quel point Emile Verhaeren fut populaire de son vivant. Le lyrisme de sa poésie magnifique et toujours innovante fait moins vibrer les lecteurs actuels. Mais l’image physique de l’homme reste vivace. Grandes moustaches douées d’une vie propre, regard perçant derrière les bésicles, gestuelle expressive ressurgissent à la faveur de l’anniversaire de sa disparition le 27 novembre 1916. Trois expositions célèbrent l’auteur mais aussi le grand amateur d’art, à Gand, Tournai et Sint-Amands.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs