Accueil Culture Musiques

Paul Simon toujours fou après toutes ces années

Paul Simon était avec ses neuf musiciens mardi à Forest National. La salle était à moitié remplie mais le chanteur septuagénaire a réussi à la réchauffer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Paul Simon ne fait rien pour soigner son mythe. On cite souvent ses collègues Dylan, Cohen ou Neil Young, oubliant un peu qu’à 75 ans, avec son mètre 60, il mérite une place parmi ces géants. Il n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler, mardi, qu’il avait partagé l’affiche avec Dylan au cours d’une de ses nombreuses tournées. L’homme, ceci dit, n’a plus rien à prouver. Quand il s’entoure d’un groupe de malades – neuf musiciens dont une section de cuivres – avec les chansons qu’il a écrites ces 50 dernières années, tout est dit. Il n’hésite d’ailleurs pas à mettre ses musiciens en évidence au travers de nombreux instrumentaux, comme cette reprise de Chet Atkins ( «  Wheels  ») ou l’intro archicélèbre de «  El Condor Pasa

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs