Accueil Belgique

Crise des réfugiés: la Tour Amelinckx pour vider le parc Maximilien

Après l’ouverture de 200 nouvelles places au WTC III pour le pré-accueil des réfugiés, les autorités bruxelloises et le fédéral pointent un nouvel immeuble, à Schaerbeek.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

L’urgence, toujours : après l’ouverture de 200 nouvelles places au WTC III (vouées au pré-accueil des réfugiés arrivés en Belgique, à ne pas confondre avec les 16.000 places libérées ces derniers mois, par le gouvernement fédéral, destinées aux demandeurs d’asile enregistrés) qui s’ajoutent aux 300 déjà assurées, le but est d’investir sans tarder un autre bâtiment, afin, cette fois, de vider le Parc Maximilien.

9 jours d’attente

Où, jeudi matin, campaient toujours près de 800 réfugiés, selon les chiffres de la police de Bruxelles livrés en commission parlementaire par la députée et échevine de Bruxelles-Ville Karine Lalieux (PS), alors que 350 personnes faisaient la file devant l’Office des étrangers, et que les délais d’enregistrement pour les demandeurs d’asile s’allongent : 9 jours actuellement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs