Accueil Culture

Leïla Slimani, douzième écrivaine à recevoir le Goncourt

Leïla Slimani confirme qu’elle possède un authentique talent.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 4 min

L’Académie Goncourt a choisi la jeunesse plutôt que l’expérience. Dès le premier tour de vote, Leïla Slimani a obtenu six voix avec Chanson douce, son deuxième roman, contre deux à Gaël Faye, débutant, et une à chacun des auteurs plus connus qui complétaient la dernière sélection, Régis Jauffret et Catherine Cusset. Les jurés ont été logiques avec la littérature : les derniers romans de Jauffret et Cusset sont assez loin de leurs meilleurs, Gaël Faye n’est encore, malgré son succès, qu’une promesse, tandis que Leïla Slimani confirme, deux ans après Dans le jardin de l’ogre, déjà bien reçu, qu’elle possède un authentique talent. Par ailleurs, couronner une femme n’arrive pas si souvent et il ne fallait pas manquer l’occasion. Leïla Slimani est seulement la douzième femme à se glisser dans un palmarès long comme le bras, et presque exclusivement masculin.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs