Accueil Monde France

Primaire à droite: ce que cherchent réellement les «petits» candidats

Une vitrine médiatique ? Un poste à responsabilités ? Orienter le débat ? Peser sur la campagne ? Mais au fond, que cherchent vraiment les « petits » candidats dans cette primaire de la droite ?

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint et chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

On les appelle les «  petits  » candidats, dans cette primaire de la droite. « Petits » par rapport aux deux favoris incontestables que sont Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. Mais François Fillon, Bruno Le Maire, Jean-François Copé, Jean-Frédéric Poisson et Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) ont obtenu, parfois de haute lutte, leur précieux sésame à cette primaire, en arrimant à leur candidature le soutien de 250 élus, dont 20 parlementaires, et de 2.500 adhérents à jour de cotisation. Pas une mince affaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs