Accueil Société

Nicolas Hulot sur le climat: «Qu’advienne le temps de la cohérence!»

L’accord climatique de Paris entre en vigueur ce 4 novembre. Il y a encore trop d’incohérences par rapport à ces engagements envers l’accord, dénonce le Français Nicolas Hulot.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

C’est ce 4 novembre qu’entre en vigueur l’accord climatique de Paris. Invité à l’université de Liège pour assister à la création d’un observatoire des migrations environnementales, Nicolas Hulot mesure le chemin qui reste à faire pour concrétiser les engagements pris dans la capitale française.

« Ce qui est très essentiel, dit l’écologiste, c’est que certains Etats rehaussent leurs ambitions, puisqu’elles sont insuffisantes. Et si possible sans attendre 2020. Mais plus important, il faut qu’advienne le temps de la cohérence. Il faut que les Etats se mettent en situation de tenir leurs engagements. C’est pour cela que je serai excessivement vigilant sur les politiques “climatocompatibles” et celles qui ne le sont pas ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Arnould Philippe, vendredi 4 novembre 2016, 9:52

    le temps de sa cohérence = le temps de sa pensée unique.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs