Accueil Sports Football Football belge Standard

«Ils n’ont fait aucune distinction, hommes, femmes et enfants… C’est honteux!»: un fan du Standard témoigne de la violence de la police grecque

Les supporters liégeois présents à Athènes se souviendront longtemps de ce Panathinaïkos-Standard. La performance des Rouches sera, dans leur mémoire, ternie par l’accueil scandaleux des forces de l’ordre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Plusieurs fans ont été roués de coups dans les rangs liégeois, en déplacement au Panathinaïkos. Deux d’entre-eux, au moins, ont terminé à l’hôpital, et tout cela sans raison apparente. La mi-temps et sifflée. Deux adolescents, au moins, vêtus de training à l’effigie du Pana, se retrouvent, par on ne sait quel moyen, entre le terrain et le pied des tribunes. Ils arrachent quelques drapeaux du Standard et courent en direction du kop grec.

Les Liégeois s’indignent et tentent d’attraper les auteurs du vol. Impossible puisqu’ils sont séparés par une barrière. Réaction immédiate des autorités. Une première charge s’enclenche. Les policiers frappent les supporters rouches à coups de matraque et de boucliers. Les coups pleuvent sur les Standardman qui ne tentent même pas de résister.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs