Accueil Société

900.000 euros d’honoraires… et une étrange enveloppe pour Son Altesse

L’enquête financière française détecte 740.000 euros d’honoraires pour Armand De Decker, 160.000 pour Jonathan Biermann… et 25.000 pour la Princesse Léa de Belgique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Au départ de l’affaire de corruption publique qui accable aujourd’hui Armand De Decker, se trouve une enquête financière française qui va transiter par la cellule belge anti-blanchiment (Ctif, Cellule de traitement des informations financières) puis être transmise au Parquet. Informée des volumes réels des transferts de fonds intervenus entre l’avocate française Catherine Degoul et ses interlocuteurs belges, jamais la Ctif ne s’arrêtera au « un peu moins de 500.000 euros d’honoraires » qu’admettra avoir perçu Armand De Decker dans le dossier Chodiev : deux versements effectués en octobre et décembre 2011 totalisent déjà à eux seuls plus de 620.000 euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs