Accueil Société

Vingt ans de «kazakhgates»

Qui sont les membres de ce « trio kazakh » et à quoi riment les « kazakhgates » à répétition ?

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Pour la Belgique, tout commence en octobre 1991 avec la constitution à Woluwé St Pierre d’une curieuse société Seabeco Belgium, filiale de Seabeco AG (Suisse) et Seabeco International Ltd (Hong Kong). Il s’agit d’une société-couverture pour les opérations financières de l’ex-KGB, une barbouzerie qui disparait dès avril 1992. Mais elle amène avec elle en Belgique deux amis issus de l’administration moscovite qui ne vont plus jamais se séparer ni vraiment quitter le territoire belge : Patokh Chodiev est né en Ouzbékistan en 1953, il a administré Seabeco Belgium. Son ami Alexandre Machkevitch est né au Kirghizistan en 1954 et a travaillé lui aussi pour Seabeco. Bientôt va les rejoindre un troisième homme, Alijan Ibragimov, né lui aussi en Ouzbékistan en 1953.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Marcel MARGERY, dimanche 20 novembre 2016, 23:20

    Il est temps pour ce gouvernement de montrer qu'il n'est pas uniquement le soutien des financiers et des capitalistes ultra-libéraux. Et pour le MR de retrouver le sens de la démocratie qu'il a perdu en créant le gouvernement actuel.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs