Accueil Société

Kazakhgate: De Decker a bien été le sous-marin de l’Élysée

Financé par Chodiev, mandaté par l’Élysée, l’ancien président du Sénat Armand De Decker est bien intervenu auprès du ministre Stefaan De Clerck (CD&V) et du cabinet de la Justice pour tenter d’influer sur le sort judiciaire de son client. L’enquête franco-belge est accablante.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

En 2011, afin de préserver les intérêts de la France dans un contrat aéronautique avec le Kazakhstan, l’Élysée de Nicolas Sarkozy est bien intervenu de manière occulte auprès du ministre de la Justice belge de l’époque, Stefaan De Clerck (CD&V) puis auprès de son cabinet ministériel afin d’obtenir une amélioration de la situation judiciaire du milliardaire belgo-kazakh Patokh Chodiev. Pour mener à bien ces interventions d’influences, l’ancien président du Sénat et ancien ministre Armand De Decker (MR) s’est réclamé de l’Élysée et a perçu plus de 740.000 euros d’honoraires pour 350 heures déclarées comme prestations d’avocat, prestations qu’aucune pièce de procédure judiciaire ne confirme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Debaix Marie-jeanne , samedi 5 novembre 2016, 13:39

    Le simple bon sens voudrait qu'il soit démissionné sur le champ de son mandat de bourgmestre d'Uccle ! Ces individus qui pensent qu'on est encore au moyen-âge avec une société comprenant les manants et les nobles devraient être confrontés de force aux réalités de la vie !

  • Posté par Frennet Frédéric, samedi 5 novembre 2016, 12:41

    Honteux... on le savait depuis le début qu'il était impliqué fortement dans cette affaire... démission en effet mais aussi direction prison!!! Abus de pouvoir, blanchiment, mensonge, ... Encore une fameuse épine pour le MR...

  • Posté par Van Steen Willy, samedi 5 novembre 2016, 10:38

    Qu'allait-il faire dans cette galère? Ne sait-il pas se contenter des rétributions payées par le contribuable et déjà très substantielles? Ces politiciens , exerçant encore des professions malgré leur mandat, devraient nous rembourser leurs traitement pour avoir donné un si pénible exemple de notre démocratie!

  • Posté par Vigneron Gérard, samedi 5 novembre 2016, 9:29

    Une phase : IL DOIT DEMISSIONNER DE TOUS SES MANDATS.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs