Accueil

Wendell Pierce: «Si Hillary Clinton ne gagne pas, ce serait un vrai désastre»

Le comédien Wendell Pierce, révélé par la formidable série « The Wire » publie une autobiographie engagée. Dans « Le vent dans les roseaux », cet enfant de la Nouvelle-Orléans s’attarde sur la place des Afro-Américains dans l’Histoire et de l’importance de l’art comme tissu social.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 8 min

C’est dans cet hôtel discret de Saint-Germain-des-Prés que l’épatant interprète de l’inspecteur de Bunk Moreland (The Wire) et du tromboniste Antoine Batiste (Treme) enquille les entretiens avec un enthousiasme communicatif. L’homme est costaud et jovial. Sa poignée de main ferme et son sourire un rien canaille. Mais dès qu’on évoque le cœur de Le vent dans les roseaux – son autobiographie finalement très politique- le propos se fait plus pondéré et sérieux même si Wendell Pierce reste un indécrottable optimiste qui a grandi à Pontchartrain Park, la première banlieue afro-américaine construite aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale.

Louis Armstrong est sans doute le premier révolutionnaire, entre guillemets, de la Nouvelle Orléans. En quoi cristallise-t-il l’esprit de votre ville et de sa culture ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Langhendries Benoît, samedi 5 novembre 2016, 13:04

    Au sujet d'Hillary Rodham, épouse Clinton ---> http://www.les-crises.fr

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs