Accueil Belgique Politique

Kazakhgate: Armand De Decker se défend d’avoir joué un rôle central

Le libéral consteste des éléments de l’enquête accablante révélée ce samedi par Le Soir et Mediapart.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

L’ancien président du Sénat et ex-ministre Armand de Decker (MR) conteste vivement certains éléments de l’enquête accablante révélée par Le Soir et Mediapart concernant son rôle dans l’affaire de corruption liée au milliardaire belgo-kazakh Patok Chodiev.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Deloie Pierre, dimanche 6 novembre 2016, 10:28

    Je me souviens de ses fermes dénégations argumentées... Maintenenant, il conteste moins fort, bientôt il avouera... Mensonge, toujours et encore...

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs