De nombreux Belges encore coincés en Afghanistan

Deux Belges qui voulaient quitter l’Afghanistan fin août ont été blessés autour de l’aéroport. L’un est toujours soigné à Kaboul, l’autre est revenu à Bruxelles.
Près de six ans après les faits, le procès des attentats du 13 novembre démarre. Les images, elles, restent tragiquement gravées dans toutes les mémoires.
Cary Kassebaum publiera des clichés mémorables de McNamara affublé d’un casque sur lequel a été peinte la mention «Commodore du Yacht Club de Can Tho».
Le président américain, Joe Biden.
07223407
Alors que la Chine mène la plus sévère répression contre les musulmans ouïghours au Xinjiang, empêchés de pratiquer leur religion, la photo de la rencontre, le 28 juillet à Tianjin, entre le chef de la diplomatie chinois Wang Yi et l’homme fort des talibans, Abdul Ghani Baradar, avec barbe islamique et turban, ne pouvait que laisser songeur...
Les scènes de panique capturées à l’aéroport de Kaboul ne sont pas sans rappeler les images de l’évacuation de civils américains et vietnamiens de Saïgon en 1975.
Une image symbolique: les talibans ont investi le palais présidentiel après leur prise de pouvoir.
Contrôle de migrants par des gardes-frontières lituaniens à la frontière biélorusse, le 7 juillet dernier.
Ce n’est pas tout d’arriver sous des cieux plus cléments, il faut encore en revenir...
Des civils, déplacés par les combats, attendent une assistance humanitaire dans la province de Herat.
Le Vatican s’est officiellement opposé à un projet de loi italien contre l’homophobie.
Josep Borrell a présenté son plan, élaboré par ses services et la Commission européenne, au moment où le président américain se mettait à table avec son homologue russe, à Genève.
Sophie Wilmès entend féminiser davantage la diplomatie belge, mais cela ne se fera pas du jour au lendemain.
La diplomatie belge est encore très masculine
Charles Michel.
Dans le parti de Benjamin Netanyahou, le Likoud, on pense déjà à l’après.
L’heure n’est plus aux franches poignées de main entre le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Joe Biden, comme lors de leur rencontre en février 2012 à Washington, alors qu’ils occupaient chacun la vice-présidence de leur pays.
Le secrétaire général de l’Alliance, le Norvégien Jens Stoltenberg, est allé valider ses plans à Washington en début de semaine, auprès du président des Etats-Unis, bien décidés à reprendre leur place de leadership.
Jessie Van Eetvelde et ses deux enfants rejoignent leur tente, au cœur du camp Roj (nord-est de la Syrie). Décembre 2020.
Sophie Wilmès a longuement rencontré son homologue espagnole des Affaires étrangères, Arancha González Laya, avec qui le courant passe bien.