Accueil Monde

Une enquête ouverte en Allemagne contre Mark Zuckerberg

Le patron de facebook est visé par en enquête après le dépot d’une plainte pour « incitation à la haine ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La justice allemande a annoncé lundi l’ouverture d’une enquête visant le patron de Facebook après le dépôt d’une plainte pour «incitation à la haine», alors que le réseau social est régulièrement accusé en Allemagne d’être trop tolérant vis-à-vis des contenus racistes.

Si selon le parquet de Munich l’enquête en est à un stade préliminaire, visant à établir «si un agissement pénalement répréhensible peut être identifié» et si «le droit allemand peut s’appliquer», c’est la première fois que la justice allemande accepte d’examiner une telle plainte.

Il s’agit pour le procureur d’examiner le bien-fondé d’une éventuelle poursuite pour «incitation à la haine» visant le patron de Facebook Mark Zuckerberg et neuf autres responsables du géant de l’internet — le droit allemand ne prévoyant pas la poursuite de personnes morales, mais seulement de leurs dirigeants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs