Accueil Monde

«La démocratie américaine amorce un dangereux virage dictatorial»

Pour Jérôme Jamin, professeur de science politique à l’Université de Liège (Ulg), les attaques et menaces personnelles de Trump ont transformé la scène politique américaine.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint et chef du service Monde Temps de lecture: 5 min

Si on fait le bilan de cette campagne, qui a été extraordinaire dans tous les sens du terme, on a envie de vous demander ce que vous en retiendriez…

La campagne a pris une tournure particulière qui montre qu’on est au début d’un processus et pas du tout à la fin. On est au début dans la mesure où la tournure de la campagne, son mode de fonctionnement, la façon d’être des adversaires en politique, sont assez neuves, pour ne pas dire effrayantes à bien des égards. Le processus enclenché ne va pas s’arrêter après l’élection. Cela semble évident si Donald Trump devient président, ce n’est même pas la peine de l’expliquer. Mais même si c’est Clinton, il va y avoir un impact au niveau du Congrès, que les élections vont partiellement renouveler.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Meeus Roger, mardi 8 novembre 2016, 2:55

    Pendant toute sa campagne Trump a pris des poses et des mimiques à la Mussolini. Cela dit assez

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs