Accueil Belgique

Oussama Atar serait le coordinateur des attentats de Bruxelles et de Paris

Le belgo-marocain de 32 ans serait « Abou Ahmad », cité à plusieurs reprises dans les investigations autour des attentats.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Un djihadiste belgo-marocain, Oussama Atar, est considéré par les enquêteurs comme l’un des coordinateurs depuis la Syrie des attentats de Paris et Bruxelles, a appris Belga mardi de sources proches de l’enquête d’après une information révélée par Le Monde.

Les enquêteurs pensent que derrière le nom de guerre «Abou Ahmad», cité à plusieurs reprises dans les investigations, se cache Oussama Atar, 32 ans, un vétéran du djihad aujourd’hui membre de l’organisation Etat islamique qui avait revendiqué les attentats du 13 novembre à Paris (130 morts) et ceux du 22 mars à Bruxelles (32 morts).

«Il est le seul coordinateur depuis la Syrie à avoir été identifié en l’état des investigations», a affirmé l’une des sources.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Décodage Drame de Strépy: pourquoi la justice requalifie les faits en meurtre

Pour le parquet de Tournai, suivi par la chambre du conseil, P.F. a agi vis-à-vis d’un des Gilles percutés le 20 mars dernier, celui qu’il a traîné sur une dizaine de mètres, en sachant qu’il pouvait tuer. Commettre un acte alors qu’on ne peut ignorer que cela peut entraîner la mort, même si celle-ci n’est pas voulue, est assimilé par la jurisprudence à un meurtre.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs