Accueil Économie

Les taxes automobiles ne sont pas réinvesties dans les routes, selon Touring

Sur les 16,5 milliards récoltés, seul 1,2 milliard est investi dans l’infrastructure routière. Le reste est englouti dans le budget général de l’État.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Touring Belgique affirme que seul 1,2 milliard d’euros a été investi dans les infrastructures routières durant l’année 2015. Or, 16,5 milliards d’euros ont été engrangés par l’État belge grâce aux taxes sur l’ensemble des véhicules motorisés cette année-là. Ce chiffre est faible comparé à la moyenne européenne. Des 286 milliards d’euros annuels que les Etats-membres européens ont récoltés en 2013, 178 milliards ont été réinjectés dans l’entretien et la rénovation des infrastructures.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Monsieur Alain, mardi 8 novembre 2016, 16:25

    C'est le b. a. ba de l'impôt en Belgique, il n'y a pas de spécificité entre l'impôt et le bien ou le service taxé.

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs