Accueil Monde

A l’heure des votes, une tombe attire des centaines d’Américains (vidéo)

La tombe de Susan Brownell Anthony est recouverte de badges autocollants estampillés d’un « J’ai voté ! ».

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 1 min

Une tombe attire tous les regards alors que les électeurs entament leur sprint final pour élire leur candidat préféré. À chaque élection, de nombreuses personnes se rendent au cimetière de Rochester dans l’État de New-York pour rendre hommage à Susan Brownell Anthony, une militante des droits des femmes. En 1872, elle se fait arrêter pour avoir tenté de voter aux élections, un droit acquis par les Américaines seulement en 1920.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs