Accueil Monde

Chez les pro-Trump, on n’y a cru qu’assez tard

Au QG du candidat républicain, l’ambiance était au départ tout sauf euphorique. Jusqu’à ce que les résultats tombent, de plus en plus favorables... Reportage.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Sans tenir compte des sondages et des analyses, rien ne laissait présager en fin d’après-midi la soirée qu’allait vivre le Hilton Midtown, dans le centre de Manhattan. A moins de 3 km de la fête prévue par Hillary Clinton sur les bords de l’Hudson River, Donald Trump l’avait joué modeste. En organisant sa « Victory Party », sa fête de la victoire, dans la salle de bal de cet hôtel, le candidat républicain avait choisi un espace limité, pour moins de 3.000 invités triés sur le volet, et sans l’exubérance qui le caractérise.

Et à 18 h 30, à l’ouverture des portes, l’ambiance était tout sauf euphorique. Sur le parvis de l’hôtel, qui continuait de fonctionner normalement, se croisaient les touristes munis de leur clé de chambre magnétique, et les supporters de Donald Trump, en robe de cocktail élégante, en chapeau de cow-boy, ou même en blouson de motard siglé « Bikers for Donald Trump ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs