Accueil Monde Union européenne

Les eurodéputés n’auront plus le droit d’être lobbyistes

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Le mieux est l’ennemi du bien. Faute de pouvoir interdire purement et simplement les seconds emplois des eurodéputés, la commission des affaires constitutionnelles du Parlement européen a approuvé, mardi, l’interdiction des activités de lobbying rémunérées directement liées au processus de décisions de l’UE.

Pour bien comprendre d’où on vient, il faut rappeler que le service juridique du Parlement européen avait jugé, la semaine dernière, qu’interdire les seconds emplois des eurodéputés irait contre leurs droits fondamentaux, même en cas de risque de conflits d’intérêts. Mardi, seul le groupe des conservateurs, le Parti populaire européen, a voté contre cette interdiction. Les opposants à cette mesure auront bien sûr l’occasion de rassembler leurs forces pour faire pencher la balance en leur faveur lors du vote qui aura lieu en session plénière en décembre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs