Accueil Économie

Tarifs bancaires : populations âgée et précarisée payent les frais

Tout le monde ne vivra pas la hausse des prix des services bancaires 2017 de la même manière. ING et Belfius ont déjà publié leurs « commissions » pour l’année à venir. Les tarifs de certaines opérations « papier » augmentent sensiblement dans les deux institutions.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Taux bas et régulation au plus haut… Les institutions bancaires le répètent à qui le souhaite : «  Elles sont financièrement sous pression  ». Max Jadot, CEO de BNP Paribas Fortis avait donc averti en août dernier : les tarifs pratiqués devront inévitablement augmenter à terme dans notre pays. Si son établissement ne publiera pas sa nouvelle plaquette de prix avant février, ING et Belfius ont déjà ouvert le bal.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs