Accueil Société

Et si Trump se retirait de l’accord de Paris sur le Climat?

On néglige le caractère politique du dossier climatique, indique François Gemenne (ULg). On cultive trop le consensus. Les négociations climatiques se poursuivent comme si de rien n’était, mais on parle d’un sujet rejeté par une majorité d’électeurs américains, voire du monde.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Ambiance « bizarre » à Marrakech, pour François Gemenne, professeur à l’ULg et patron du tout nouvel observatoire sur les migrations environnementales. « La question de l’élection de Trump est reléguée aux conversations privées autour d’un café. Mais la COP continue comme si de rien n’était, comme si on était dans une sorte de bulle coupée de l’extérieur. Une partie des gens ici ne se rend pas compte, parce qu’ils sont trop versés dans des négociations techniques, détachées de la politique. On parle d’agenda des solutions, des moments pour l’action, une sorte de méthode Coué générale qui cherche à s’extraire des réalités et refuse de les affronter en face. Une sorte d’Alice au pays des merveilles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs