Accueil Monde

«Pas mon président!»: les manifestations anti-Trump continuent à travers les USA

Des milliers de personnes, dont de nombreux étudiants, ont à nouveau manifesté dans plusieurs villes à travers les Etats-Unis.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

Des milliers de personnes, dont de nombreux étudiants, ont à nouveau manifesté jeudi dans plusieurs villes à travers les Etats-Unis pour exprimer leur colère face à l’élection du républicain Donald Trump à la présidence.

Partout, les jeunes manifestent

Quelque 300 personnes ont battu le pavé à Baltimore, sur la côte Est, scandant « Pas mon président ! » et brandissant des pancartes avec le slogan « Je n’ai pas élu la haine à la présidence ».

«  Nous voulons simplement montrer que c’est ainsi que seront les quatre prochaines années, ce seront quatre années de résistance  », a déclaré Kaila Philo, une étudiante de 21 ans, au Baltimore Sun. Des rassemblements étaient également signalés à Chicago (nord), Denver (centre-ouest), Dallas (sud) et ailleurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Wilmes Jean-paul, vendredi 11 novembre 2016, 16:13

    Il y a quand meme plus de 50 % qui ont vote pour lui,Et c est comme ca dans tous les pays ca leurs fait une recre

  • Posté par Roosemont Charles, vendredi 11 novembre 2016, 12:28

    Ouaip! Moi, je veux bien (et perso, j'ai eu un gros choc mercredi matin quand j'ai vu et dis M....) mais , quand est ce que les jeunes comprendront qu'ils doivent VOTER et surtout manifester AVANT et pas quand les carottes sont cuites...

  • Posté par Philippe Guiot, vendredi 11 novembre 2016, 15:00

    A San Francisco (ouest), quelque 1.000 jeunes, surtout des lycéens . . . Ils n'ont donc plus que probablement pas le droit de voter

  • Posté par Philippe Guiot, vendredi 11 novembre 2016, 11:41

    Comme pour le Brexit, il fallait se rendre dans les bureaux de vote et marquer sa désapprobation en choisissant le candidat de son choix ou en optant de rester au sein de l'UE ! Les absents ont toujours tort !

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs