Accueil Belgique

Theo Francken veut encore durcir sa politique d’asile

Le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration veut notamment envoyer le plus de dossiers possibles vers d’autres pays européens.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La politique du secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, Theo Francken (N-VA), va se durcir, ressort-il de sa déclaration de politique générale pour 2017, présentée dans les journaux De Standaard et SudPresse samedi.

Le règlement européen de Dublin détermine le pays responsable pour une demande d’asile, en examinant notamment le pays d’arrivée du réfugié en Europe ou la situation familiale (membre de la famille ayant déjà obtenu un permis de séjour...).

Renvoyer des dossiers vers d’autres pays

Theo Francken veut utiliser plus amplement cette procédure pour envoyer le plus de dossiers possibles vers d’autres pays européens. En 2015, 1.913 personnes ont été rapatriées de force dans le cadre de cette procédure. En 2016, ce chiffre devrait être plus important, selon De Standaard et SudPresse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs