Accueil Monde Union européenne

Est-il déjà trop tard pour l’Europe?

L’absence quasi-totale de l’Europe dans le débat pour la « primaire » de la droite est de très mauvais augure.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 5 min

La victoire de Donald Trump apporte, après le Brexit, un deuxième démenti cinglant aux sondeurs et aux médias en moins de 6 mois. Le vote américain reflète moins une adhésion à la personnalité de l’élu qu’un rejet viscéral et une profonde méfiance des partis politiques qui – de quelle qu’obédience qu’ils soient – ont détenu le monopole du pouvoir dans le monde « occidental » au cours des dernières décennies.

Une tendance européenne également ?

Cette tendance risque de s’amplifier en validant les discours nationalistes et protectionnistes à l’occasion des scrutins prévus en Italie, aux Pays-Bas, en France et finalement en Allemagne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs