Le choix de la rédaction
  1. Les panneaux d’information ont fleuri dans les 19 communes.

    Porter le masque à vélo? Quid des pique-niques? Guide pratique du port du masque obligatoire à Bruxelles

  2. Mêmes les terrasses de la Grand-Place sont boudées par les visiteurs.

    Horeca bruxellois: la catastrophe se poursuit

  3. PHOTONEWS_10867690-006

    Comment laver efficacement son masque en tissu?

La chronique
  • «Vous avez de ces mots»: du rififi au Quai Conti

    Nous sommes en 1629. Neuf personnalités parisiennes, actives dans le domaine des lettres, ont pris l’habitude de se rencontrer chaque semaine au domicile d’un des leurs, Valentin Conrart. Le cardinal de Richelieu, alerté par son secrétaire, l’abbé de Boisrobert, s’intéresse à ces intellectuels qu’il prend sous sa protection. Il décide de donner à ce groupe le statut d’une compagnie littéraire dépendant de l’autorité royale, d’après le modèle qui a prévalu à Florence en 1582 pour la création de la fameuse Accademia della Crusca.

    Une académie procrastinatrice

    Les statuts de la Compagnie sont finalisés dès 1634 et officialisés le 29 janvier 1635 par des lettres patentes de Louis XIII. L’article 24 précise...

    Lire la suite

  • Une bagarre à la plage et c’est toute une société qui encaisse

    Une réunion en urgence de la commission Intérieur de la Chambre, une stigmatisation montante des touristes « frigo-box » et la rime trop facile entre Bruxelles et « bandes criminelles » : telle est l’étonnante résonance prise par la « bagarre générale » qui a opposé un groupe de jeunes à la police, samedi, sur la plage de Blankenberge.

    Les images relayées par les médias sociaux ont choqué. On y voit des adolescents échanger des coups avec des policiers, dans un...

    Lire la suite