«La bombe humaine»: bienvenue dans l’anthropocène!

La pièce n’aura pas nécessité de polluants voyages, elle récupère la scénographie d’un autre spectacle et requiert le moins de projecteurs possible.
 
Le choix de la rédaction
  1. Dix-huit ans après la loi de sortie du nucléaire, les réacteurs tournent toujours...

    Dernière ligne droite pour savoir si la Belgique ferme enfin les centrales nucléaires… ou pas

  2. Ann Biebuyck, CEO de Lunch Garden, croit en l’alliance de marques belges pour doper le trafic dans ses 75 restaurants loudement impactés par la crise sanitaire.

    Pour sortir de l’ornière, Lunch Garden joue la carte belge

  3. La première planche du «Dernier Espadon», à paraître le 19 novembre.

La chronique
  • Coronavirus – La vie devant toi (saison 2), jour 563: le pire

    Le 25 septembre 2019, il ne s’est rien passé d’incroyable. C’était la vie d’avant, normale, tranquille, filant doux comme une rivière sans pluie, serpentant sagement au fond de son lit, sans cascade, sans torrent, appâtant les peintres et les poètes en mal d’inspiration. La vie d’avant, c’était un poème, une petite aquarelle accrochée au-dessus du lit d’une chambre d’hôtel.

    Le 25 septembre 2021, c’est le chaos. Quand cette femme qu’on rencontre pour la première fois, la toute première fois de notre vie, s’avance dans le hall d’entrée et nous plaque un gros baiser qui claque alors qu’on lui tendait chaleureusement le coude, on hurle (intérieurement) : « A l’aide ! Rendez-nous la poignée de main de 2019, la distanciation de 2020 ou même, allez, le hug à l’américaine, on l’a adopté direct, celui-là ! » Mais non. Le covid à l’ère du vaccin, c’est pire que tout : même les inconnu(e)s nous embrassent, et sans consentement. Ça vaut combien, ça, pénalement ?

    ...

    Lire la suite

  • Allemagne: tout change pour que rien ne change?

    Une chancelière toute-puissante qui tire sa révérence après 16 ans d’une popularité unique, la dirigeante d’une des économies les plus fortes du monde et de la première puissance d’Europe qui quitte la scène : ce devrait être un coup de tonnerre et, au minimum, un énorme « stress test » dans le ciel allemand et donc européen.

    Et pourtant il y a une forte probabilité que rien ne change radicalement...

    Lire la suite