Accueil Monde France

Concert, lâcher de ballons: les hommages aux victimes du 13 novembre continuent

Le président français François Hollande et la maire de Paris Anne Hidalgo ont dévoilé des plaques en mémoire au victimes du 13 novembre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La France a rendu hommage dimanche aux victimes des attentats djihadistes du 13 novembre 2015 avec des commémorations officielles empreintes de sobriété, au lendemain d’un émouvant concert de réouverture de la salle parisienne du Bataclan donné par Sting.

Le président François Hollande a ouvert ces commémorations au Stade de France, au nord de Paris, où avait débuté les pires attaques jamais commises en France, qui ont fait au total 130 morts et plus de 400 blessés, dont une vingtaine restent hospitalisées.

L’explosion de la bombe d’un kamikaze y avait tué un homme de 63 ans, Manuel Dias. Le chef de l’Etat a dévoilé une plaque en son honneur, sur la porte D du stade, sans dire un mot. A moins de six mois de l’élection présidentielle, les autorités ne veulent pas être accusées de «récupération politique».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs