Accueil Monde

Trump veut réaliser un «accord final» au Proche-Orient

« Pour le bien de l’humanité », le président US élu annonce qu’il tentera d’obtenir un « accord définitif » entre Israéliens et Palestiniens. Une annonce qui suscite le scepticisme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Sa première interview de président élu, Donald Trump l’a accordée au Wall Street Journal. Un exercice surtout consacré aux dossiers intérieurs, mais certaines questions internationales ont tout de même été abordées. Notamment pour réaffirmer qu’il prévoyait bien de considérer « l’Etat islamique » comme l’ennemi principal, contrairement au régime syrien (et son allié russe) et aussi d’arrêter d’aider les autres rebelles. Mais la petite phrase que d’aucuns auront retenue, concernant la région du Proche-Orient, constitue une surprise, puisqu’il a émis l’intention de tenter de mettre fin au conflit israélo-palestinien, « la guerre qui n’en finit jamais », comme il l’a dit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs