Accueil Belgique Politique

Kazakhgate: Olivier Maingain veut une commission d’enquête

Le député amarante et président de Défi souhaite que le parlement fédéral se saisisse de l’« affaire » Chodiev impliquant Armand De Decker : « Il faut clarifier les responsabilités politiques ».

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Deux ans après avoir, en vain, réclamé la mise sur pied d’une commission d’enquête parlementaire vouée à l’« affaire » Chodiev, Olivier Maingain réédite sa proposition, cette fois plus assuré dans son entreprise : « Car, incontestablement, il apparaît aujourd’hui qu’il y a eu des démarches de la part d’Armand De Decker auprès du Cabinet de la Justice à l’époque pour vérifier l’état d’avancement du texte de loi élargissant la transaction pénale, tout cela, faut-il encore le préciser, dans un dossier d’une gravité particulière, exceptionnelle ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs