Accueil Économie

Le fisc envisage d’acheter les données détenues par les lanceurs d’alertes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA), a chargé l’Inspection spéciale des impôts (ISI) d’étudier la possibilité pour l’Etat de racheter les données bancaires venant des paradis fiscaux et concernant des contribuables belges détenues par des lanceurs d’alertes, ressort-il d’une réponse à question parlementaire du député Georges Gilkinet (Ecolo), rapporte La Libre Belgique lundi.

Par cette mesure, les Finances ambitionnent de récupérer les centaines de millions d’euros ayant éludé l’impôt, notamment dans les fuites connues sous les noms de Swissleaks, Luxleaks, et Panama Papers. Un groupe de travail a été mis sur pied dans ce but. Il va analyser les exemples de l’Allemagne et du Danemark, qui ont déjà cette possibilité. Son rapport est attendu au printemps prochain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs