Accueil Société

Jan Bolinder: «Nous avons décroché le sacré Graal!»

Le professeur Jan Bolinder, du Karolinska Institute en Suède, a invité la technique de mesure du glucose dans le liquide interstitiel. Il a mené cette étude clinique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Est-ce une évolution ou une révolution ?

(Il sourit) Bon ne question. Je pense que c’est une évolution incontestable. Mais à l’échelle d’une existence humaine, c’est une révolution. D’autres dispositifs sur le marché mesurent aussi le taux de glycémie par le liquide interstitiel, mais ils sont plus complexes, plus sophistiqués, ce qui les rend moins aisés à utiliser au jour le jour. Je regarde cette technique davantage comme un remplacement du test sanguin conventionnel. Il est « orienté vers le patient », vraiment aisé à poser et à utiliser. C’est un avantage majeur. Avec les autres dispositifs, vous devez calibrer l’appareil deux fois par jour. Ici, ce n’est pas nécessaire, parce que l’appareil est calibré en usine, c’est déjà ajusté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs