Accueil Belgique

Les Pères Augustins de Gand poursuivis pour trafic d’êtres humains

Ils ont fait travailler des jeunes Africains en formation sans les payer.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La justice veut poursuivre le couvent des Pères Augustins de Gand pour trafic d’êtres humains, travail au noir et faux en écriture. D’après leurs avocats, qui confirment une information des journaux de Mediahuis et de la VRT, les pères auraient fait travailler des jeunes Africains en formation au sein du monastère sans les payer. Selon les avocats, le travail de formation en question relève de pratiques appartenant à la tradition du clergé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Alerte jaune en Belgique: des orages prévus cette nuit

En ce début de nuit, l’IRM prévoit encore des averses qui toucheront le centre et l’est du pays. Elles pourraient (très) localement être intenses et orageuses, avec des cumuls pouvant dépasser les 10 litres/m² en 1 heure.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs