Accueil Médias

«De quoi je me mêle» joue l’impro calculée

La production Everlasting tourne son talk-show quotidien à l’avance trois jours par semaine. Invités, public et chroniques décalées… La décontraction à l’antenne cache une grosse préparation.

Article réservé aux abonnés
Ex-journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Il est 13h30 dans les locaux de la société de production Everlasting à Evere. L’équipe de « De quoi je me mêle » s’affaire dans les couloirs. L’invitée de la première émission enregistrée aujourd’hui vient tout juste d’arriver. C’est une belle jeune fille à la peau noire et les cheveux longs. Elle est amenée directement au maquillage. « Il s’agit d’Ursula, une candidate de “l’Amour est dans le pré” qui n’a pas sa langue dans sa poche » , susurre un membre de la production.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs