Accueil

Donald Trump met de l’eau dans son vin, malgré les pressions sur sa droite

Lors de son premier entretien télévisé sur CBS, le président élu des Etats-Unis Donald Trump s’est montré très ferme sur plusieurs dossiers-clés de son agenda conservateur, comme l’immigration ou l’avortement. Mais il a aussi essayé d’apaiser les craintes suscitées par son élection aux États-Unis comme à l’étranger.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Donald Trump a changé. Déjà. Le matamore new-yorkais élu à la présidence des Etats-Unis en promettant l’expulsion de 11 millions de clandestins, l’interdiction de territoire aux musulmans étrangers, l’incarcération de Hillary Clinton et l’érection d’un mur géant face au Mexique n’aura guère tardé à mettre de l’eau dans son vin. Lors d’une interview fleuve dimanche soir sur CBS, le milliardaire affichait une posture humble et réfléchie, subitement attentiste après avoir seize mois durant rué dans les brancards et accentué les lignes de fracture traversant la société américaine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs