Accueil Société

Migrants: Francken se lance dans la bataille de Dublin

Le secrétaire d’Etat veut renvoyer davantage de demandeurs d’asile vers les portes d’entrée de l’Europe.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Theo Francken l’a annoncé ce week-end via sa note de politique générale : en 2017, on serre la vis. Le secrétaire d’Etat (N-VA) veut notamment continuer d’augmenter le nombre de renvois de demandeurs d’asile au titre de la procédure Dublin. Mieux : il compte convaincre ses homologues européens de modifier le texte pour rendre ces renvois plus faciles en renversant la charge de la preuve. Mais de quoi parle-t-on exactement ?

« Dublin III » est le règlement européen qui est censé définir quel Etat est responsable de la prise en charge d’une demande d’asile. Il peut s’agir selon les cas de figure du pays où réside de la famille proche, du pays ayant délivré un premier titre de séjour (un visa touristique, par exemple) ou – comme c’est le cas dans la plupart des cas depuis le début de la crise de l’asile – du pays d’entrée sur le territoire européen. Soit essentiellement la Grèce et l’Italie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs