Accueil Monde

Au programme, flexibilité et universalisme

Dans un interview à L’Obs, la semaine dernière, Emmanuel Macron avait déjà levé un coin de voile sur son programme.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

Il n’y a pas si longtemps, il mettait la gauche en émoi quand il disait que les 35 heures n’avaient pas été un progrès social ou que la vie d’un entrepreneur était plus difficile que celle d’un salarié. Ce n’étaient là que zakouskis. Après avoir fait sa tournée de la France, ou du moins avoir établi son diagnostic du pays au terme de la vaste opération de porte-à-porte de ses militants, Emmanuel Macron a levé le voile sur son programme. Pour couper la chique à ses détracteurs pour qui « le microbe » (c’est son surnom chez ses adversaires) n’aurait pas d’autre idée que de favoriser le transport par autocars, Emmanuel Macron balaie large.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs