Accueil Opinions Éditos

Budget: il est grand temps de briser le tabou

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Prétendre que les finances publiques belges seront à l’équilibre structurel en 2018, c’est prendre des vessies pour des lanternes – et les citoyens pour des… imbéciles.

À politique inchangée, on en sera très, très loin en 2018.

Selon la Commission européenne, le déficit budgétaire structurel – hors mesures « one shot » et impact de la conjoncture économique – atteindrait ainsi 2,2 % du PIB.

Ce n’est pas un « trou », mais un « gouffre » de… 9,8 milliards d’euros. Qu’il est illusoire d’espérer combler dans le budget 2018.

Si la suédoise tentait de s’y tenir, elle deviendrait cette coalition kamikaze, ainsi que certains l’avaient qualifiée à ses débuts.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lavenne Eric, jeudi 17 novembre 2016, 10:32

    Pour la plupart d'entre nous ; il s'agit d'une décennie ; mais pour beaucoup d'autres, on frise les 2,5 à 3 décennies. Mais en généralité; cet article informe correctement et en dernier recours s'avère fort bon.!!!

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs