Accueil Économie

Le Beaujolais nouveau est arrivé: on ne parle plus des goûts de banane ou de tabac

Il se vend aujourd’hui deux fois moins de Beaujolais nouveau qu’il y a dix ans. Les producteurs changent de communication.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le Beaujolais nouveau est arrivé jeudi mais les vignerons, soucieux de redonner du corps à une fête jugée trop marketing, prennent soin de parler désormais des «  Beaujolais nouveaux  » et envisagent même d’élargir la fête à tous les Beaujolais.

L’an dernier, la manifestation s’était faite discrète, quelques jours après les attentats du 13 novembre. Cette année, la profession a dû composer avec un printemps trop pluvieux et une grêle dévastatrice dans le nord du vignoble. Mais un mois d’août inespéré et une belle arrière-saison ont permis aux grains d’arriver à maturité et aux volumes de se renflouer.

Résultat : le Beaujolais est une des rares régions viticoles à avoir une récolte pleine quand elle en baisse en moyenne de 10 % en France.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs