Accueil Monde

Pourquoi n’y a-t-il pas d’Etat kurde indépendant ?

Les populations kurdes vivent dans une région partagée entre quatre pays. Avec la guerre en Syrie et en Irak, les Kurdes contrôlent des zones de plus en plus vastes où certains rêvent de créer un Etat indépendant.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

• D’où viennent-ils ?

Les régions habitées par des Kurdes s’étalent sur le territoire de quatre pays : la Turquie, l’Irak, la Syrie et l’Iran. Cette aire géographique est aussi appelée « Kurdistan », mais il ne s’agit pas d’un Etat indépendant. Il y aurait pourtant pu y en avoir un en 1920 grâce au Traité de Sèvres, conclu à la suite de la Première Guerre mondiale entre les Alliés et l’Empire ottoman. Mais ce traité n’a jamais été ratifié par l’ensemble des signataires ; et n’a donc pas abouti à la création d’un Etat kurde ou, à tout le moins, d’un territoire autonome.

Côté iranien, la création d’une « république kurde de Mahabad » en 1946 a été écrasée par l’Etat iranien moins d’un an plus tard.

En Syrie et en Irak, les populations kurdes ont toujours été mal vues par le pouvoir en place. Depuis la guerre du Golfe (1990), les choses évoluent tout doucement à l’avantage des Kurdes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs