Accueil Monde

Les adieux de Barack Obama à sa «partenaire extraordinaire», Angela Merkel

Le président démocrate clôture son dernier voyage en Europe par un conclave à Berlin avec ses proches alliés européens, avant de remettre les clés de la Maison-Blanche à Donald Trump. Au menu : l’avenir, bien incertain, de la relation transatlantique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

C’est comme une parenthèse de huit ans, qui semble devoir se refermer. Barack Obama fait ses adieux aux Européens. « Il va nous manquer. Il nous manque déjà », a déclaré à la Deutsche Welle Niels Annen, le « M. Politique étrangère » des sociaux-démocrates au pouvoir en Allemagne, avec la CDU de la chancelière Merkel. Un sentiment largement répandu. Le président démocrate américain avait été élu en novembre 2008, au grand soulagement d’une vaste majorité de l’opinion publique et des chancelleries européennes, après huit ans de règne unilatéraliste et guerrier (Irak, Afghanistan) du républicain George W. Bush.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs