Accueil Société

«La Turquie sombre dans la dictature»

Environ 3.000 militants pro-kurdes, dont certains partisans du PKK, ont manifesté contre « Un régime turc fasciste ».

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 3 min

Ils devaient venir par dizaines de milliers. Finalement, ils n’étaient qu’un peu moins de 3.000 pro-kurdes à défiler dans les rues de Bruxelles ce jeudi après-midi.

Dans la foule flottaient des drapeaux à l’effigie du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et de son créateur Abdullah Öcalan, emprisonné, seul, sur l’île-prison d’İmralı depuis 2002, après sa capture en 1999. Dans la foule, nombreux sont les sympathisants du mouvement, considéré comme terroriste par les USA et l’Europe.

Mais pas seulement : on retrouvait également en masse des drapeaux du Parti de l’union démocratique, parti kurde syrien, de l’YPG, sa branche armée qui lutte contre Daesh, ainsi que du HDP, le Parti démocratique des peuples, parti d’opposition de gauche à l’origine de ce rassemblement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs