Accueil Monde

Donald Trump se dit prêt à nommer ses anciens rivaux à des postes clés

La gouverneure Nikki Haley ou encore le républicain modéré Mitt Romney pourraient être nommés au sein du cabinet du président élu.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 1 min

Donald Trump est «  absolument  » ouvert à l’idée de nommer ses anciens rivaux à des postes clés au sein de son cabinet, a assuré l’un de ses conseillers Jason Miller.

Certains de ses fervents opposants lors de la campagne présidentielle, comme la gouverneure de la Caroline du Sud Nikki Haley ou encore le républicain modéré Mitt Romney, sont envisagés comme secrétaires d’Etat.

«  Je pense que le président élu va sélectionner les personnes qu’il juge aptes à faire le meilleur travail  », a déclaré Jason Miller sur la chaîne ABC News.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs